NIJUSHIHO

24 PAS

Issu de l'ancien kata Niseishi d'Okinawa. On peut déduire que, comme Unsu, Sochin ou Ananko, desquels il se rapproche, ce kata fait partie du du groupe enseigné par l'école de Niigaki, un expert Okinawaien de Tode. L'alternance des temps rapides et lents lui confère un rythme très particulier.

SOCHIN

Force tranquille

Kata okinawaien du Tomari-te, Sochin fait partie du groupe d'Aragaki, tout comme Nijushiho ou Unsu. Il fut repris dans e Shuri-te, puis le Shorin-ryu. Il passa dans le Shito-ryu et Yoshitaka Funakoshi l"introduisit dans le style Shotokan après l'avoir appris d'un expert d'Okinawa. Le style Shotokan l'a d'abord connu sous le nom de Hakko. La base essentielle de ce kata est la position fudo-dachi, ou sochin-dachi (posture immuable). Cette position très solide est un compromis entre zenkutsu-dachi et kiba-dachi. Ce kata a un rythme particulier.

JIIN

Amour du Boudha

Ensemble d'actions suivies de défenses doubles et simultanées.

TEKKI SANDAN

Cavalier de fer 3

Ce kata exprime une idée de progrès. L'idéogramme de Tekki associe le fer et le fait de monter à cheval que l'on traduit par "Cavalier de fer" en association avec la position Kiba Dachi. Il existe trois Tekki, ils semblent avoir été créés par Maitre Itosu. Ils étaient autrefois connus sous le nom de Naihanchi ou Naifanchi, et sont bien plus anciens que les Pinan(Heian).Ils sont parfaitement représentatifs du du vieux karaté.

UNSU

Main en nuage

Kata okinawaien du Tomari-te, Unsu fait partie du groupe d'Aragaki, tout comme Nijushiho ou Sochin.Techniquement, Unsu est un condensé d'une quinzaine de katas, dont Bassai, Kanku, Jion, Empi, Jitte et Gankaku. C'est le seul kata avec mawashi geri donné à partir du sol. Un kata très intéressant grâce à son rythme particulier, où l'accent est mis sur la vitesse avec quelques ruptures de cadence et de nombreuses techniques spécifiques. Ce kata est pratiqué en Shotokan, Shito Ryu et Kobayashi Ryu.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOC CLUB DE KARATE SHUKUKAI